La Fondation Abbé Pierre agit au Vietnam auprès des villageois les plus pauvres.
Vietnam : améliorer les conditions de vie des adultes et des enfants

Depuis plus de 8 ans, la Fondation intervient au Vietnam auprès des villageois les plus pauvres et les plus isolés.

09/11/2016

Au Vietnam, les inégalités augmentent et des poches de pauvreté profondes persistent, notamment en milieu rural. Les premières victimes de ces inégalités sont les minorités ethniques qui représentent 14 % de la population et regroupent à elles seules la moitié des personnes les plus pauvres du pays.

Sur place, la maitrise d’œuvre des projets est confiée à des acteurs locaux issus de la société civile, tous bénévoles. Vietnam Enfance et Santé (VINAES) est une association loi 1901, fondée en 2007, par cinq amis. Elle se concentre sur les régions délaissées, sans passer par un quelconque organisme d'État. Le soutien financier de la Fondation Abbé Pierre à l’association remonte à 2008.

VINAES concentre ses actions dans les régions délaissées, dont certains hameaux parmi les plus pauvres des régions montagneuses. Elle intervient dans les domaines médical, éducatif, culturel et professionnel en faveur des enfants. Elle est également très attentive aux conditions de vie des ménages et de leur habitat.

Grâce au soutien de la Fondation, elle a, entre 2008 et 2016, construit un internat, une maison de famille, 4 puits, une école primaire et les 2 logements des enseignants. Elle a réhabilité 4 écoles maternelles.

Les interventions de VINAES sont principalement tournées vers la construction d’écoles en dur incluant les logements de fonction pour 1 ou 2 institutrices ; l’accès à l’eau potable et la réalisation de latrines. Les constructions en dur participent à l’amélioration des conditions de vie des habitants qui voient ces dernières comme autant d’abris sécurisés en cas de typhon.

 

L’école primaire de Vietvinh

Situé en région montagneuse à 8 heures de route d’Hanoï, le petit village de Viet Vinh reflète la pauvreté rurale vietnamienne où l’agriculture est essentiellement une agriculture de subsistance. L’école en dur rassure les villageois qui ne manqueront pas de s’y réfugier en cas de typhon. 
Les enseignantes, souvent nommées à vie dans ces coins reculés du pays, apprécient d’avoir un logement de fonction, qui se résume en une pièce à vivre.

Ce projet a été entièrement financé par la Fondation Abbé Pierre. L’école a une superficie de 150 m2 et accueille environ 50 élèves.

 

L’école maternelle de Haï Hau

C’est une importante bâtisse située dans la ville de Nam Dinh, à 3 heures de route d’Hanoï, capitale d’une des régions agricoles clés dans le Nord du Vietnam.

Dans cette école maternelle, la Fondation Abbé Pierre a contribué financièrement à la construction de 4 puits destinés à alimenter en eau potable toute l’infrastructure, dont la cantine scolaire. En cas de pénurie d’eau, les habitants peuvent venir utiliser l’eau des puits.