En Gironde, une retraitée sort de l’insalubrité

« Je remercie tous ceux qui ont permis tous ces travaux »

18/04/2017

À 81 ans, Mme Fayolles a retrouvé énergie et moral. Les travaux de sortie d’insalubrité de son domicile sont presque terminés et elle a pu passer le jour de Pâques dans la maison familiale entièrement rénovée. À l’étage, les chambres pourront accueillir tous les siens et au rez-de-chaussée, tout est équipé pour que la retraitée puisse vivre confortablement en toute sécurité.

C’est grâce au programme « SOS Taudis » de lutte contre l’habitat indigne de la Fondation Abbé Pierre, venu compléter les principaux financements de l’Anah, du Conseil général et de la ville de Morizes, qu'une telle réhabilitation a pu aboutir. L'ensemble des travaux ainsi que l'accompagnement de la propriétaire ont été suivis par la Siphem-Maison de l'Habitat.

 

Ma vie vient de changer

« Je remercie toutes les personnes qui ont permis tous ces travaux. J’ai maintenant des toilettes à l’intérieur de la maison et la douche n’est plus dans le cellier… Mon mari n’avait jamais voulu qu’on fasse des travaux, on n’avait pas beaucoup de moyens. Ma vie vient de changer, c’est sûr ! »

L’électricité datait de 1969, année où le couple avait acheté la maison. Une seule ampoule éclairait la cuisine. Le bâti était dépourvu d’isolation ainsi que la toiture ; les sanitaires n'étaient pas aux normes. Pour se chauffer, la propriétaire utilisait une cheminée et le manque d'isolation impliquait une grosse consommation de bois de chauffage. Toute les fenêtres étaient en simple vitrage.

Le projet de rénovation de la maison de 80 m2 a permis les mises aux normes nécessaires de l’électricité et l’installation de détecteurs de fumée, le remplacement des menuiseries, l’installation d’un système d’assainissement, la réfection de la toiture et l’installation d’un chauffage et d’une production d’eau chaude. La maison est désormais également pourvue de sanitaires qui étaient auparavant inexistants. Un petit cabanon au fond du jardin faisait office de toilettes...

 

je remercie tous les donateurs de la Fondation

Françis, l’un des 4 enfants de Mme Fayolles habite à 3 km de Morizes et est venu tous les jours suivre les travaux et donner un coup de main à sa mère.

« J’ai pris tous les rendez-vous et recherché une solution pour notre mère car avec sa petite retraite, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Elle ne pouvait plus vivre comme ça, sans toilettes et avec juste une ampoule dans la cuisine… je suis vraiment soulagé de voir ce qui a été fait. Je remercie vraiment tous les donateurs de la Fondation Abbé Pierre qui nous ont aidés…

Les travaux sont tout juste terminés et je vois déjà qu’elle est bien mieux dans sa tête ! Sa vie n’est plus la même. On a déjà vu que la consommation de bois pour chauffer la maison était bien moins importante ; avec sa petite retraite, ça va être beaucoup mieux. Elle a maintenant une porte blindée, on la sent plus en sécurité aussi… vraiment on n’aurait jamais pu faire tout ça sans aide. Si vous voulez passer pour venir voir, n’hésitez pas ! »