La Fondation et EDF renouvellent leur partenariat autour du programme "Toits d'Abord"

Le partenariat triennal a été reconduit jusqu’en 2020 et conforte un travail commun commencé il y a dix ans.

06/09/2018 | Crédits photos : © Delphine Picard

C’est en visitant ensemble la Pension de famille des Thermopyles située dans le 14e arrondissement de Paris, que la Fondation Abbé Pierre et EDF ont célébré 10 ans de partenariat.

Un partenariat reconduit pour trois ans qui soutient tout particulièrement le programme « Toits d’Abord » de la Fondation. Soutenu par les pouvoirs publics, ce programme vise à rénover de nouveaux logements destinés aux ménages les plus modestes, avec le concours des associations et des bailleurs sociaux. Le but est de transformer chaque année 600 logements mal isolés et fortement consommateurs d’énergie, en logements d’insertion à haute performance énergétique et environnementale.

« Avec des projets tels que les Pensions de famille, nous répondons à notre mission de service public de l’énergie et lui donnons du sens. Nous apportons une réponse concrète à la question de l’accompagnement des personnes démunies dans la lutte contre la précarité énergétique » a notamment précisé Fabrice Gourdellier, Directeur Clients Particuliers d’EDF.

La Pension de famille des Thermopyles, ouverte il y a 6 ans, accueille aujourd’hui 14 personnes et 3 couples dans 20 logements de 23 à 25 m2. La moyenne d’âge est de 55 ans. Charles et Valérie, les deux hôtes de la Pension, animent la vie collective et accompagnent chacun des résidents dans leurs démarches, si nécessaire. C’est souvent dans le hall d’entrée, véritable « place du village » comme le souligne Charles, que les conversations et les échangent ont lieu…

Pierrot, l’un des résidents, victime d’un marchand de sommeil, a accepté de faire découvrir son logement où il s’est installé il y plus de 5 ans. Marlène, locataire à l’étage supérieur, en a fait de même.

« J’habite là depuis le 7 juin 2012. J’ai eu la chance de ne pas connaître la rue quand j’ai perdu mon travail, mais j’ai quand même vécu un an en hôtel meublé après avoir été hébergée chez ma sœur. Ici, je me sens bien, on peut rester chez soi et en même temps, il y a du monde autour de nous. En plus, on est au cœur de Paris ! Je suis née à Paris et y ai toujours vécu. Je suis heureuse. » Marlène est retraitée et son loyer modeste à la Pension lui permet de vivre enfin dignement et confortablement… et même de pouvoir gâter un peu ses deux petites filles âgées de 4 et 8 ans.

« En 10 ans, la Fondation a rénové ou construit 5 800 logements dans le cadre de son programme « Toits d’Abord », dont 1800 en Pensions de famille réparties dans toute la France. EDF apporte un soutien déterminant pour aller encore plus loin dans notre lutte contre le mal-logement. Ce soutien qui reste unique représente ¼ du financement du notre programme de construction de logements très sociaux, les donateurs de la Fondation assurant les ¾ du financement restant », a précisé Christophe Robert, Délégué général de la Fondation.

Grâce à ce partenariat exemplaire et à la générosité de ses donateurs, la Fondation agrandira bientôt la Pension de famille des Thermopyles ; elle participe activement à la mise en place de nouvelles solutions de logements adaptées pour les personnes les plus modestes. En France, 7e puissance mondiale, des millions de personnes sont exclues du logement ou ne peuvent s’y maintenir qu’au prix de grandes privations.

« En 15 ans, le coût de l’énergie a beaucoup augmenté et aujourd’hui, 11 millions de personnes vivent dans la précarité énergétique et en sont victimes… notre partenariat avec EDF et notre démarche commune prennent tout leur sens ».