Visuel de la campagne de sensibilisation 2013 : une femme est allongée sur le sol dans la rue
Ils ont eu un passé. Aidons-les à retrouver un avenir

"Ils ont eu un passé. Aidons-les à retrouver un avenir". Tel est le message de la Fondation cet hiver alors que 140 000 personnes sont sans domicile.

22/11/2013 | Crédits photos : Hervé Plumet / BDDP Unlimited

La Fondation Abbé Pierre dévoilait ce matin lors d'une conférence de presse le thème et les visuels de sa nouvelle campagne de sensibilisation au mal-logement. Cet hiver, ce sont l'errance et l'indifférence qu'elle a voulu dénoncer en s'appuyant une nouvelle fois sur l'agence BDDP et Fils.

12 000 panneaux et abribus afficheront pendant tout le mois de décembre en métropole et sur l'île de la Réunion, l'une des trois photographies ici présentées. Un spot sera diffusé sur les chaînes de télévision et des messages radio complèteront également la campagne hiver 2014.

"Ils ont eu un passé..." - Campagne Hiver 2013 Fondation Abbé Pierre

Le clip de la campagne de sensibilisation d'hiver 2013 de la Fondation Abbé Pierre.

Hervé Plumet, photographe et videaste free lance, est à l'origine des images fortes et impactantes qui couvriront tout le territoire à partir du lundi 25 novembre et qui seront diffusées sur le Web et sur les chaînes TV.

Le gris et de la couleur, un contraste violent et efficace

"j'ai voulu évoquer la ville par le gris, le côté terne de l'urbain en général. On remarque tous les jours que les personnes à la rue essayent de disparaître à nos yeux, de se fondre dans ce paysage triste et gris. Et c'est ce que nous faisons, nous ne les voyons presque plus... À l'inverse, j'ai voulu que "la vie d'avant" soit à l'image des photos-souvenir que l'on possède : il s'agit de moments agréables ; des moments de vie symbolisés par la couleur. J'ai eu à coeur d'accentuer ce contraste mais dans la vie quotidienne, il est déjà là...

Je trouve que le visuel de la plage est le plus fort. Être à terre et être couché, c'est la même chose dans la forme, mais dans le sens, c'est totalement différent ! Ce mimétisme du geste est très intéressant et graphiquement très fort. En plus, la photo est prise sous un pont où la lumière était atténuée, cela a permis de faire jouer à plein les contrastes.

Dans cette campagne, il fallait simplifier le message - les personnes à la rue sont des personnes comme tout le monde - et en même temps être réaliste. Nous avons cherché à mettre l'histoire de ces personnes sous nos yeux.

Les comédiens qui sont pris en photo ont eu des positions et des gestes très justes. Comme nous avons pris les photos en plein été et que la lumière était très forte, il a fallu chercher des endroits le plus sombre possible, et ça n'a pas été facile.
 

J'ai été très heureux de travailler sur un sujet aussi fort

C'est la première fois que je travaillais sur ce thème de l'errance et du regard des autres. C'est un sujet que je trouve très fort et très délicat à traiter en même temps. Dans le spot que j'ai réalisé également, nous avons eu la chance de pouvoir travailler à partir de vraies photos souvenir qui appartiennent au comédien et cela donne quelque chose de très juste, à la fois dans le montage et dans le jeu du comédien. Dans le spot, la caméra remplace l'oeil de celui ou celle qui passe dans la rue. Chaque jour, on regarde les personnes exclues et en même temps, on est gêné ; on est touché et en même temps on passe sans regarder...C'est ça que j'ai voulu exprimer."

 

Téléchargez les visuels de la campagne, partagez-les :

1. Campagne 2013 Fondation Abbé Pierre : Le Barbecue

2. Campagne 2013 Fondation Abbé Pierre : L'Anniversaire

3. Campagne 2013 Fondation Abbé Pierre : La Plage