13e rapport sur l'État du mal-logement en France 2008

Le 13e rapport sur l'État du mal-logement en France 2008 de la Fondation Abbé Pierre

22/09/2017

Alors que son Rapport mal-logement 2007 dénonçait une crise du logement historique et l'inadaptation des politiques publiques mises en œuvre, la Fondation Abbé Pierre commentera notamment dans son 13e rapport la persistance de la crise du logement qui touche notre pays. Une persistance qui induit un pouvoir d’achat en baisse, entraînant une hausse considérable de la part du budget des ménages consacré au logement.

Le rapport 2008 mettra notamment en évidence le véritable "parcours du combattant" que connaissent les demandeurs de logement, et principalement les ménages modestes qui peinent de plus en plus à trouver un logement décent. En outre, une réflexion a été menée sur le devenir du parc à loyer ac cessible. Certains préconisant d’ailleurs la suppression des HLM, alors même que le parc social demeure très insuffisant.

Le secteur de l'hébergement a également fait l’objet d’une étude approfondie. Amortisseur de la crise, l’hébergement , aujourd’hui , ne joue plus son rôle faute de places disponibles, d’une part. Faute, d’autre part, de pouvoir assumer sa fonction initiale de sas entre la rue et le logement, en raison de la carence de solutions de logements pérennes susceptibles d’être proposées aux publics concernés.

L'impact de la loi DALO (droit au logement opposable) sur le logement des ménages défavorisés sera — bien entendu — largement abordé, à quelques semaines de son entrée en vigueur. Il sera notamment question de s’interroger sur les moyens de son application, compte tenu du manque de logements accessibles généralement constatée.

Et comme chaque année, la Fondation Abbé Pierre dressera le tableau de bord du mal-logement en France, avant de faire ses propres propositions. Une manière de réaffirmer, à l'instar de son fondateur disparu il y a un an, que le logement est, plus que jamais, "une question de dignité".