Le mal-logement en Europe
Une personne sans-abri allongée sur un banc public
12/11/2015 | Crédits photos : © Pierre Faure

L’Union Européenne dispose de leviers très importants pour lutter contre le mal-logement. Qu'il s'agisse de la définition du logement social, des secteurs de TVA à taux réduit, ou des normes de qualité, tous sont encadrés par la réglementation européenne. Les conditions minimales d’accueil des demandeurs d’asile ou la durée des prêts immobiliers le sont également.

Plus globalement, les politiques d’austérité ou de relance sont largement définies au niveau européen, avec des conséquences sur les politiques de solidarité nationales, notamment en France.

Mais l’Union Européenne représente aussi une source d’opportunités inexploitées : la protection des droits fondamentaux, les moyens disponibles aux acteurs de la lutte contre le mal-logement, les expériences les plus intéressantes menées dans d’autres pays sont autant de champs d'investigation possibles.

C’est pour être présente à cet échelon de décisions et d'informations que la Fondation Abbé Pierre a choisi de créer une mission Europe et de publier un rapport : Regard sur le mal-logement en Europe.

Ainsi, la Fondation Abbé Pierre mène le combat de son fondateur au niveau européen avec pour ambition d’importer les expériences les plus intéressantes tant en termes de logement que de justice sociale, d’influencer la réglementation européenne pour favoriser l'émergence d'une plus grande solidarité et de faciliter la mobilisation des tous les moyens disponibles au service du droit au logement.